Isoler sa baie vitrée : nos 7 conseils

21 décembre 2023

Durant l’hiver, le froid peut rentrer via plusieurs endroits, dont votre baie vitrée. Il est donc indispensable de bien l’isoler pour éviter les déperditions de chaleur. Fenberg, spécialiste de l’installation de menuiseries Made in France, vous donne 7 astuces.

1 – Calfeutrer la baie vitrée avec des joints

Lorsque les cadres dormant des fenêtres sont anciens et que vous sentez l’air passer, alors il vous faut changer les joints. Selon l’espace à combler et le type de fenêtre, divers types de joints isolants thermiques sont à utiliser :

  • Le joint en mousse adhésif. Il s’agit de la solution la plus économique. Il est également facile à poser et recommandé pour les ouvertures qui restent principalement fermées en raison de sa fragilité.
    Ce type de joint peut être très épais et convient bien aux grandes surfaces, comme une baie vitrée.
  • Le joint en caoutchouc, pouvant être collé, cloué ou agrafé sur tous les supports. Il se veut plus résistant que le joint en mousse et tout aussi facile à poser. Il offre un bon compromis entre résistance et performance thermique.
  • Le joint en plastique ou en PVC, plus résistant que le joint en mousse ou en caoutchouc, est idéal pour les ouvrants en PVC présentant des ponts thermiques légers.
  • Le joint métallique nécessite une expertise en bricolage ou l’intervention d’un professionnel en raison de sa délicatesse lors de la pose. Efficace pour les petits interstices, ce joint pour fenêtre en PVC ou aluminium s’avère robuste et durable. Par contre, son prix est assez élevé.
  • Le joint en silicone ou mastic s’applique au pistolet uniquement et apporte une isolation phonique de qualité à votre intérieur. Son coût est élevé et il est préférable de faire appel à un professionnel pour sa pose.

À noter : choisissez votre joint en fonction du type de fenêtre, de la fréquence d’ouverture de votre baie vitrée et la taille des fuites constatées.

2 – Installer un film isolant

Le film isolant se présente sous la forme d’une fine pellicule appliquée directement sur la vitre. Entre cette pellicule et la surface vitrée, un espace rempli d’air est aménagé, contribuant ainsi à renforcer l’isolation thermique au niveau de la vitre.

Il est toutefois important de souligner que, malgré le choix d’un film isolant, les performances obtenues ne rivalisent en aucun cas avec celles d’un double vitrage. Néanmoins, cette solution permet au moins d’atténuer la sensation de froid provenant de la vitre à l’intérieur de l’espace concerné.

3 – Poser un survitrage pour fenêtres

Cette solution est intéressante si vous souhaitez renforcer une baie vitrée ou une fenêtre PVC en simple vitrage. Il s’agit d’un investissement plus grand par rapport à son coût au m² mais les résultats sont agréables.

La méthode implique l’installation manuelle d’un double vitrage le long des bords de la fenêtre à isoler. 2 options principales sont disponibles :

  1. Le survitrage fixe, composé d’une vitre et d’un profilé, permanent et particulièrement efficace
  2. Le survitrage démontable. Il offre la possibilité d’accéder à la vitre d’origine pour son nettoyage.

À noter : il existe également des kits de survitrage prêts à l’emploi.

4 – Placer des rideaux thermiques

Le rideau thermique représente une option économique. Il va empêcher la circulation d’air par convection en créant un petit espace clos entre la vitre et le rideau, agissant ainsi comme un isolant. Ces rideaux sont disponibles dans une variété de couleurs et de styles, avec des prix variables selon les commerces.

Le rideau coupe-froid peut être installé pour isoler non seulement une baie vitrée, mais aussi une fenêtre, un couloir, une cave, un escalier ou une porte de garage. Il agit dans les 2 sens en bloquant le froid entre le vitrage et la doublure thermique et réfléchit jusqu’à 90% des rayons infrarouges si vous utilisez ce style de chauffage.

Le rideau thermique se décline en plusieurs matières isolantes : PET (Polyéthylène Téréphtalate), PVC, coton ou laine.

 5 – Installer des volets roulants

Le volet roulant est indubitablement l’une des meilleures solutions d’isolation thermique pour votre baie vitrée. Son installation est cependant chère mais les avantages sont significatifs.

Le volet roulant vous apporte à la fois une isolation thermique, phonique et une protection face aux effractions. En fonction des performances que vous voulez, vous pouvez choisir des volets roulants plus ou moins isolants.

Les volets roulants s’avèrent également parfaits pour éviter les grosses chaleurs en été.

6 – Opter pour un boudin de bas de porte

Vous avez un budget restreint et vous constatez que l’air froid rentre depuis le bas de votre baie vitrée ? Le boudin de porte se veut idéal ! Peu cher et pratique à installer, il est possible de le mettre en l’enlever lorsque vous en avez besoin.

Le boudin pour bas de porte permet aussi de ne pas engager de gros travaux, même s’il reste une solution alternative qui ne peut pas durer dans le temps.

7 – Remplacer votre baie vitrée

Dans le cas où votre baie vitrée est trop ancienne et que ses performances énergétiques et phoniques sont très faibles, vous allez devoir la changer. Vous pouvez faire appel à des professionnels de la menuiserie en Alsace, tels que Fenberg. Notre équipe d’experts vous conseille sur le meilleur modèle, le matériau et le type de vitrage.

Contactez-nous dès maintenant au 03 88 96 01 26, par email à l’adresse [email protected] ou via notre formulaire de contact en ligne. Nous vous accueillons également dans notre agence située à Erckwersheim du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30.